Our Reader Score
[Total: 1 Average: 5]

Lycium barbarum, lyciet goji biologique commun ou Barbarie, encore appelé Lycium halimifolium, a fait l’objet d’une utilisation traditionnelle séculaire dans les îles méditérranéennes où les guérisseurs de village traitaient spasmes intestinaux et dysménorrhées par des décoctions de feuilles et de racines de “spina santa”, l’épine sainte, appellation vernaculaire corse du lyciet goji biologique commun.

Elle ne présente toutefois pas tout a fait les mêmes caractéristiques que celui de l’Himalaya.
Le lyciet goji biologique commun lycium Barbarum est une plante naturellement répandue dans de nombreuses régions du globe. De la famille des solanacées, le genre Lycium goji bio regroupe environ 90 espèces.
Le Lycium chinense goji bio, encore appelé kuko ou épine du Christ — se rapprochant ainsi de l’appellation corse, spina santa – est cite dans des textes chinois très anciens comme le Shen’nong Bencaojing, traité datant du premier siècle après J.-C., ainsi que dans un poème remontant à la dynastie chinoise Tang (618 — 907 après J.-C.).

La baie de goji cultivée au Ningxia, le meilleur goji au monde

La baie de goji cultivée au Ningxia, le meilleur goji au monde

Et de son intérêt médicinal dans un livre écrit vers 1880 par un ethnologue anglais du nom de Hurst et qui en parlait en ces termes : «Un médecin de Lhassa m’a fait voir et goûter un fruit d’un goût très particulier, une petite baie rouge, acide et astringente, mais parée selon lui de toutes les vertus possibles et imaginables… Toutes les maladies de l’homme semblent pouvoir être guéries par cette plante bénie des Dieux, jusqu’à la vieillesse et la mort, retardées bien au-delà des limites que nous connaissons en Angleterre. Le lycium Barbarum et ses vertus seraient connus depuis des millénaires par les médecins de la vieille Chine des mandarins, ainsi qu’en Indes et dans toutes les régions de l’Himalaya.
Les lycium Barbarum goji biologique sont des arbustes mesurant de 1 a 3 mètres de haut, a feuilles caduques, a fleurs violettes en corolle, fournissant des petites baies rouges (goji berries ou wolfberries. Les découvertes récentes et les analyses mettent en évidence une richesse exceptionnelle en anti-oxydants, vitamines, caroténoïdes, oligo-éléments, éléments polysaccharide immuno-stimulants.
Nous reproduisons ci-après la description botanique de Lycium barbarum et chinense de M. Blarney et C Grey-Wilson, 1993 : «Famille de la pomme de terre, Solanaceae. Herbacées ou arbrisseaux à feuilles simples on pennées, généralement alternées. Fleurs régulières ou irrégulières, hermaphrodites, en général à 5 parties, à corolle en cloche ou en étoile, a pétales sondés à la base. Etamines, 5, fixées au tube de la corolle. Ovaire supère, généralement a 2 loges. Fruit, capsule ou baie.
Lycium goji biologique chinense (nu rhornbifolium)
ou lyciet goji biologique de Chine : Similaire, mais feuilles
ovales ou lancéolées, plus larges au-dessous du milieu et fleurs plus grandes, à lobes de la corolle 5-8 mm de long (et non 4 mm). Beaucoup plus fréquent que Lycium barbarum goji bio, parfois considérer comme une forme de cette espèce.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*