Our Reader Score
[Total: 1 Average: 5]

Le lyciet goji biologique est utilise depuis des temps immémoriaux sous sa forme sauvage par de nombreuses populations asiatiques, dont certaines ont commencé à le cultiver il y a bien des siècles.

On peut trouver dans le Nord de l’Inde, au Népal, en Mongolie, en Chine, en Afghanistan (Kashmir) des zones de petites productions quasi-exclusivement familiales, qui proposent sur les marchés locaux des baies de qualité très variable. En dehors de ces aires de culture, la principale et presque unique zone de production à grande échelle se situe au Ningxia Himalaya, une des plus petites régions autonomes chinoises Himalaya, grande comme deux fois la Belgique (66 400 km2) et peuplée d’un peu moins de six millions d’habitants.

Le Ningxia est la région ou l'on produit le meilleur goji au monde

Le Ningxia est la région ou l’on produit le meilleur goji au monde

Les produits chinois, surtout alimentaires, jouissent souvent d’une mauvaise réputation auprès des consommateurs occidentaux, due aux gros problèmes de pollution touchant certaines régions chinoises et au manque d’intérêt de bon nombre de dirigeants politiques pour l’écologie. Dans la région du Ningxia Himalaya au contraire, l’écologique semble être une priorité, comme le prouve la réalisation de la bande forestière de Shapotou destinée a contrer l’avancée du désert du Tengger. Cet ouvrage colossal a d’ailleurs et inscrit par l’ONU sur la liste des 500 meilleurs ouvrages écologiques du globe. Concentrées sur les vastes espaces alluviaux bordant le fleuve Jaune dans la partie haute et non polluée de son cours, les zones agricoles vouées à la culture du lyciet goji biologique dépassent les 9 000 hectares.
Les méthodes de culture sont à la fois ancestrales et modernes, puisque les techniques d’irrigation utilisées sur place depuis près de 2000 ans sont complétées par des techniques d’arrosage inspirées de celles utilisées depuis peu dans les Kibboutz d’Israël. Toutes les conditions géologiques et climatiques semblent réunies dans le district de Zhongning, au cœur du Ningxia Himalaya, pour en faire le paradis du lyciet goji biologique.
D’abord distribuées localement, les bales séchées de lyciet goji biologique ont fini par être acheminées petit a petit dans toutes les villes chinoises. Depuis quelques années elles sont exportées aux USA, au Japon, en Australie, et depuis 2006 en Europe. En 2007, près de 4 millions de tonnes de fruits sèches ont été exportées depuis le Ningxia Himalaya dans le monde entier.
Dans de nombreuses familles chinoises, les nouveaux produits dérivés du goji bio comme les alcools, les confitures, le miel, le thé et même le café sont de plus en plus populaires, sans oublier les recettes traditionnelles Hui (le peuple originaire du Ningxia Himalaya) et mongoles comme le Tangyang, sorte d’émincé de mouton sauté et aromatisé aux baies de lyciet goji biologique. Interviews dans le cadre d’une émission de la télévision chinoise, Huang Minghai, négociant en goji biologique depuis plus de 20 ans, ne cache pas sa satisfaction : «A l’époque, très peu de personnes vendaient du lycium. Nous étions que sept ou huit. Nous en vendions devant les pharmacies traditionnelles. Maintenant que le nouveau marche a été construit… les affaires vont très bien. Nous sommes à présent des dizaines de milliers ici. Le changement a été spectaculaire. Gouvernants politiques et négociants sont satisfaits de l’économie florissante du goji et même les petits producteurs, tout en bas de l’échelle, reconnaissent profiter eux également de cette manne.

Consommer quotidiennement des baies de lyciet goji biologique est une solution facile pour enrichir naturellement son alimentation en antioxydants naturels puissants.
Les recherches mettent toutes en évidence le rôle des anti-oxydants qui sont fondamentaux dans les mécanismes de protection cellulaire contre le
vieillissement, la cancérisation, la dégénérescence (notamment au niveau cérébral).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*