Our Reader Score
[Total: 3 Average: 3.7]

Une des baies les plus intéressantes par sa concentration en principes actifs Lycium barbarum, le lyciet commun est une plante naturellement répandue dans de nombreuses régions du globe et notamment en Chine, dans certaines vallées himalayennes ainsi qu’en Amérique du Nord.

De ces plantes sont récoltés des fruits appelés baies de Goji.
En Chine et au Tibet, depuis des millénaires, les lamas médecins et autres thérapeutes lui ont attribué mille vertus.
Reconnues par des scientifiques pour leurs fabuleuses qualités nutritives et phytothérapiques, les baies de Goji présentent une forte concentration de de molécules complexes stimulant les défenses naturelles.
Le secret de longévité du peuple Hunza (et des autres peuples vivant dans les hautes vallées
himalayennes).
Il y a plus de mille ans déjà, dans une lointaine vallée himalayenne où vivait un peuple connu pour son exceptionnelle longévité et l’incroyable vitalité de ses vieillards, que les lamas médecins avaient compris le rôle fondamental joué, dans le maintien de la santé physique et mentale, par une minuscule baie rouge appelée Goji Himalaya, d’un mot dialectal signifiant bonheur.
La légende raconte qu’au bord d’un puits jouxtant un vénérable temple bouddhiste se dressait un arbuste dont les baies rouges, arrivées à maturité, tombaient dans l’eau. En sortant du temple après avoir prié, les fidèles buvaient une tasse de cette eau imprégnée des vertus des baies de Goji, ce qui leur assurait une santé florissante jusqu’à un âge très avancé.
Pour les Tibétains, cette baie est le fruit du sourire Parce qu’il suffirait d’en manger une poignée chaque matin pour connaître joie et sérénité jusqu’au soir.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*